Comment soigner une algodystrophie du pied ?

AccueilSanté bien êtreComment soigner une algodystrophie du pied ?

Algodystrophie du pied : causes et traitements

L’algodystrophie du pied désigne une réaction douloureuse qui semble disproportionnée par rapport au traumatisme. L’inflammation est tellement importante que l’organisme ne peut pas la réguler. Au niveau des symptômes, on retrouve des douleurs, des troubles vasculaires ou neurologiques, ainsi que des troubles trophiques.

Au niveau des causes, on distingue trois facteurs pouvant déclencher une algodystrophie du pied. La plupart du temps, elle apparaît après un traumatisme. Puis, les spécialistes indiquent que les pathologies osseuses comme l’ostéoporose peuvent déclencher l’algodystrophie. Enfin, il est possible que cette inflammation soit due à des troubles psychosomatiques, notamment chez les personnes dont l’anxiété est très élevée.

Pour diagnostiquer une algodystrophie, il convient de passer une radio, une IRM, ainsi qu’une scintigraphie. Le traitement consiste surtout à prévenir l’apparition de l’inflammation et de soulager la douleur. Pour cela, on peut prescrire du paracétamol, des AINS et de la vitamine C qui aide à se prémunir contre l’algodystrophie. Lorsqu’un patient est atteint d’algodystrophie du pied, il est indispensable de suivre régulièrement des séances de kinésithérapie pour éviter que les articulations et les muscles deviennent trop raides. Parfois, la chirurgie est préconisée. C’est le cas lorsque des facteurs entretiennent l’algodystrophie ou lorsqu’après la phase de guérison, des séquelles s’installent.

À lire aussi  Comment enlever une tique sur un chien
À lire aussi  Comment enlever une tique sur un chien