La cigarette électronique, une alternative aux cigarettes classiques

AccueilDiversLa cigarette électronique, une alternative aux cigarettes classiques

La cigarette électronique est un dispositif électromécanique qui permet de générer une vapeur aromatisée. Elle se présente sous la forme d’un tube en plastique contenant un liquide et une résistance chauffante.

Le liquide, appelé e-liquide, peut être composé de propylène glycol, de glycérine végétale ou d’autres substances.

La résistance chauffante permet de produire de la vapeur à partir du liquide. Cette vapeur est inhalée par l’utilisateur et ressemble à la fumée produite par une cigarette classique.

L’utilisation d’une cigarette électronique permet de réduire les risques liés au tabagisme (maladies cardiovasculaires, cancers…) et les risques liés à la consommation de tabac (mortalité prématurée).

cigarettes électronique

La « Puff », la e-cigarette jetable goût bonbon passe de TikTok aux cours des collèges

La cigarette électronique est devenue un véritable phénomène de société.

Le marché de la cigarette électronique connaît une croissance importante qui s’explique par le fait que les vapoteurs ont trouvé une alternative au tabac pour arrêter ou réduire sa consommation.

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse?

Le tabac est une source de nombreuses maladies, telles que le cancer ou les maladies des poumons.

Il peut également être à l’origine de problèmes cardiaques et pulmonaires. De plus, il dégage un gaz toxique appelé «monoxyde de carbone» qui contribue à la mort subite du fumeur. Pour toutes ces raisons, le tabac est considéré comme étant une drogue dangereuse pour la santé.

La cigarette électronique ne risque-t-elle pas de provoquer les mêmes effets? La cigarette électronique a longtemps été accusée par certains professionnels de santé et associations anti-tabac d’être un produit dangereux pour la santé en raison du principe actif présent dans sa composition : le propylène glycol, utilisé comme additif alimentaire et excipient pharmaceutique pour augmenter l’onctuosité des produits liquides (ex: arômes). En effet, ce composant peut entraîner des troubles respiratoires et des irritations cutanées chez certaines personnes sensibles aux vapeurs qu’il dégage. Son usage serait donc fortement déconseillé aux personnes souffrant de pathologies respiratoires chroniques (asthme, bronchites chroniques) ou ayant tendance à l’asthme allergique (rhinite allergique saisonnière). Toutefois, il n’est pas possible à ce jour d’affirmer avec certitude que cet additif soit responsable de symptômes associés à la consommation de cigarettes électroniques car aucune étude scientifique n’a était menée sur cette question jusqu’à présent. Cependant, si vous êtes sujet(te) aux allergies aux pollens ou autres substances volatiles qui

À lire aussi  Le studio de yoga Feurs offre une atmosphère calme et sereine pour pratiquer le yoga.
À lire aussi  Comment créer un effet 3D anaglyphe ?

Quels sont les avantages de la cigarette électronique ?

Encore méconnue il y a quelques années, la cigarette électronique est devenue un phénomène de société.

Il s’agit d’une solution qui permet aux fumeurs de se débarrasser de leur addiction au tabac. En effet, la cigarette électronique est une alternative plus souple et moins nocive que celle traditionnelle. Elle offre aux fumeurs une expérience similaire à celle du tabac sans les inconvénients liés à la consommation du tabac : risque d’incendie, inhalation des goudrons cancérigènes… De plus, la cigarette électronique permet de réduire l’empreinte carbone en limitant les émanations toxiques liés au processus d’extraction du pétrole pour fabriquer le tabac.

La e-cigarette est également un moyen efficace pour arrêter progressivement le tabac grâce à son système anti-gouttelette qui limite les risques d’inhalation des substances nocives présentes dans le liquide utilisé par l’utilisateur.

Comment fonctionne la cigarette électronique ?

Cigarette électronique fonctionnement? La cigarette électronique est un dispositif qui produit de la vapeur d’eau et qui n’est pas un produit du tabac. Cette vapeur peut être aromatisée et contenir ou non de la nicotine.

La cigarette électronique reproduit le geste du fumeur, mais sans les dangers pour sa santé.

Le vapoteur inhale l’air chauffé par une résistance qui va transformer le liquide en gaz, puis aspire ce gaz à travers le filtre. Ce filtre doit être remplacé régulièrement, car il peut se boucher avec des résidus de liquide ou au contraire accueillir trop de liquide et provoquer une surchauffe.

Le goût est souvent modifié par l’ajout d’arômes alimentaires. Dans certains cas, ces arômes peuvent être conçus à partir d’additifs chimiques tels que le diacétyle (produits chimiques utilisés comme exhausteur de goût) ou comme l’acétate d’isoamyle (dissolvant organique). Ces composants sont censés donner au e-liquide son goût unique et sa saveur distincte par rapport aux autres e-cigarettes disponibles sur le marché.

Il existe également différents types de cigarettes électroniques :

  • Les cigarettes électroniques simples
  • Les cigarettes électroniques mixtes
  • Les cigarettes électroniques jetables : les Puffs

La cigarette électronique est une alternative à la cigarette traditionnelle. Cette dernière se compose de plusieurs substances chimiques nocives pour la santé. Pour ces raisons, les autorités sanitaires ont décidé de l’interdire sur le territoire français.

À lire aussi  Comment créer un effet 3D anaglyphe ?
À lire aussi  Les 10 meilleurs sextoys pour hommes

Le gouvernement a réagi en interdisant l’usage des produits du tabac aromatisés aux arômes alimentaires, ce qui représente un risque pour les consommateurs.

Les fabricants ont donc créé des cigarettes électroniques moins nocives et plus savoureuses que la cigarette traditionnelle. Ces cigarettes contiennent une ou plusieurs substances (nicotine, propylène glycol, glycérol végétal). Elles ne contiennent pas de goudrons cancérigènes comme la combustion du tabac traditionnel peut en contenir. Par ailleurs, elles ne génèrent pas les mêmes nuisances pour l’appareil respiratoire que la cigarette traditionnelle : elles ne produisent ni monoxyde de carbone, ni particules fines toxiques et irritantes.